Historique

Contenu de la page : Historique

Le Pouget, comme de nombreux autres villages de la Vallée de l’Hérault possédait une première église paroissiale hors les murs à 2 km du village. Cette paroisse rayonnait sur le village mais aussi sur les terroirs alentours, occupés par des populations paysannes jusqu’au XVIIIe siècle. Par la suite, ces églises extérieures furent totalement abandonnées au profit de sanctuaires intra-muros.

L’Eglise St Jacques, au centre de la circulade, construite au XIIè siècle avec les pierres de la ramassière, est classée monument historique. Enfin dans les faubourgs, l’Eglise St Catherine, du XIVe siècle, est un monument majestueux qui est inscrit à l’inventaire des monuments historiques. le Prieuré de St Amans de Teulet, établi dès le XIè siècle par les religieux de l’abbaye d’Aniane et l’ancien village de St Amans rattaché au Pouget en 1791, ne conservent que les tombes et les fondations. Le Griffe tricentenaire sur la place du village, le Château de l’Estang au centre d’une grande plaine drainée par le Fossé des Yeux, sont autant de témoignages, la trace que les aïeux ont laissée.
Mais Le Pouget, ce n’est pas seulement un village qui recèle des trésors de l’architecture médiévale. C’est aussi le témoin de la sédentarisation humaine plus de 2000 ans avant notre ère. Le Dolmen du Gallardet situé à quelques centaines de mètres du centre historique sur la colline des Crozes en est un vestige rare. Composé d’un couloir, d’une antichambre et d’une chambre funéraire, c’est un édifice monumental dont on suppose qu’il ait nécessité la présence d’une communauté villageoise importante à l’époque de son édification.

Du balbutiement des civilisations à la Révolution française, Le Pouget constitue une étape culturelle incontournable à la découverte de la Vallée de l’Hérault.